Le jeu de rôle : pour des apprentissages durables en anglais, langue seconde

Numéro: 

1

Volume: 

24
Johnston, Don
Michaud, Sonia

Le fait de vivre dans la seule province bilingue au Canada place les étudiants néo-brunswickois francophones dans une situation qui exige de leur part qu’ils excellent dans leur langue seconde. L’apprentissage de l’anglais à titre de langue seconde s’avère pour certains étudiants un défi de taille qui s’exprime parfois par un désengagement, une démotivation, un malaise et, à la limite, un échec. Les auteurs de cet article partagent leur expérience d'une activité d'apprentissage qui s'est déroulée au Collège communautaire du Nouveau-Brunswick – Campus d’Edmundston : le jeu de rôle en classe d’anglais. Axé sur l'utilisation de mises en situation ou de problèmes à résoudre, celui-ci favorise à la fois le développement de la motivation à apprendre et les compétences langagières. Une fois la définition du jeu de rôle établie, les auteurs explicitent le déroulement de l'activité en mettant l'accent sur la réalisation de scénarios et ils déterminent les rôles respectifs de l'enseignant et des étudiants. Dans la foulée, ils mettent en lumière les nombreux avantages de cette formule pédagogique.

L’AQPC reconnait, en 2014-2015, la contribution financière de Patrimoine canadien au développement technologique de la revue, par l’entremise du Fonds du Canada pour les périodiques, volet Innovation commerciale pour les périodiques imprimés.

Logo Gouvernement du Canada 

Panier

Votre panier est vide.