Un éventail de stratégies d'apprentissage, élément essentiel de l'autonomie

Numéro: 

2

Volume: 

18
St-Pierre, Lise

En mars dernier, Pédagogie collégiale publiait la première partie de ce texte intitulée « Développer l’autonomie des élèves... Pourquoi moi ? Comment ? ». Nous vous présentons la suite de cet article. Tout comme le précédent, ce texte a été rédigé à partir d’une conférence prononcée lors d’une journée pédagogique au Cégep Marie-Victorin en janvier 2004 dont le thème était : Développer l’autonomie des étudiants : une responsabilité partagée. Les cégépiennes et les cégépiens sont de jeunes adultes. Pourtant, l’enseignante ou l’enseignant de cégep peut encore jouer un rôle important dans le développement de leur autonomie. Il est relativement aisé d’intégrer à ses pratiques pédagogiques habituelles des actions orientées vers ce but pour peu qu’elles soient reliées directement à l’apprentissage du contenu, qu’elles tiennent compte du niveau de développement des élèves et qu’elles s’appuient sur des connaissances validées en enseignement et en apprentissage. Les écrits sur les stratégies d’apprentissage et sur la métacognition sont des sources d’inspiration fructueuses pour concevoir des interventions pédagogiques qui visent à rendre les élèves plus autonomes. Cinq aspects caractérisent l’étudiante ou l’étudiant de cégep autonome, selon le point de vue présenté dans un texte antérieur. « Elle ou il :
1. poursuit des buts personnels explicites et hiérarchisés selon des valeurs choisies lucidement;
2. dispose d’un éventail de stratégies d’apprentissage pertinentes et efficaces;
3. fait librement des choix judicieux et réfléchis en vue de l’atteinte de ces buts;
4. peut identifier ses progrès et ses reculs;
5. reconnaît et assume les conséquences des choix qu’elle ou qu’il a faits. » (St-Pierre, 2004a, p. 24)
Voici quelques réflexions supplémentaires relatives à la deuxième caractéristique, soit l’utilisation d’un éventail de stratégies d’apprentissage, et à la quatrième caractéristique concernant l’identification par l’élève de ses progrès et de ses reculs. Plus particulièrement, nous proposons aux enseignantes et aux enseignants quelques suggestions pour aider les élèves à garnir leur coffre d’outils cognitifs et métacognitifs par l’acquisition de stratégies d’apprentissage et par le développement de leur habileté d’autoévaluation, l’une des stratégies métacognitives les plus connues.

L’AQPC reconnait, en 2014-2015, la contribution financière de Patrimoine canadien au développement technologique de la revue, par l’entremise du Fonds du Canada pour les périodiques, volet Innovation commerciale pour les périodiques imprimés.

Logo Gouvernement du Canada 

Panier

Votre panier est vide.