Réduire l’anxiété de performance au collégial. Deux leviers d’action pour les professeurs

Numéro: 

2

Volume: 

32
Fournier-Plouffe, Magalie

Au cours d’une enquête menée dans plusieurs collèges en 2014, près de 70 % des étudiants sondés ont dit éprouver de l’anxiété à l’idée d’échouer, de ne pas être à la hauteur de leurs idéaux de réussite ou de décevoir leur entourage. L’anxiété de performance semble donc fortement présente chez les collégiens. Certains contextes scolaires mis en place par le professeur agissent comme catalyseurs de l’anxiété de performance, alors que d’autres, comme inhibiteurs. Le rôle du professeur au regard de la détresse psychologique chez ses étudiants s’avère donc déterminant : il est en mesure de la prévenir –ou, à tout le moins, de la limiter– par un ajustement de ses méthodes d’enseignement. Dans cet article, l’auteure expose d’abord les caractéristiques essentielles de l’anxiété de performance en milieu scolaire afin de mieux cerner cette problématique, puis elle présente deux leviers d’action pédagogiques permettant de l’atténuer, soit le sentiment d’efficacité personnelle et les types de buts scolaires, chacun pistant le professeur sur des gestes concrets pour limiter l’anxiété de performance chez ses étudiants et, du coup, pour faciliter leurs apprentissages et favoriser leur réussite.

Cet article est accessible aux membres et aux abonnés individuels seulement. Devenez membre afin d'accéder à son contenu.

L’AQPC reconnait, en 2014-2015, la contribution financière de Patrimoine canadien au développement technologique de la revue, par l’entremise du Fonds du Canada pour les périodiques, volet Innovation commerciale pour les périodiques imprimés.

Logo Gouvernement du Canada 

Panier

Votre panier est vide.