L’évaluation formative comme aide à l’apprentissage

Numéro: 

4

Volume: 

30
MASTRACCI, Angela

Bien que tout un chacun soit familier avec le concept de l’évaluation formative, celle-ci se déploie différemment selon la manière dont on la conçoit et la caractérise. Par exemple, certains professeurs la considèrent comme un prétest, comme une copie conforme de l’évaluation sommative, ce qui alourdit du coup leur tâche étant donné l’ajout de corrections à faire à l’extérieur de la classe. D’autres sont convaincus que les étudiants ne participeront pas à l’évaluation formative si elle « ne compte pas ». Lorsque vient le temps de développer des activités d’évaluation formative stimulantes et efficaces, plusieurs se sentent démunis quant à la préparation que cela demande. Pourtant, l’évaluation formative s’avère une puissante stratégie pédagogique qui permet aux étudiants de progresser dans leurs apprentissages ainsi que de s’autoréguler. Afin d’aider les professeurs à contourner les réserves qui les retiennent de mettre pleinement à profit l’évaluation formative dans leurs cours, cet article propose un tour d’horizon sur le sujet, en s’appuyant sur des sources théoriques et sur des expériences en enseignement supérieur. L’objectif est double : situer l’évaluation formative au regard des pratiques évaluatives, quant à ses caractéristiques et à son utilisation dans un contexte de régulation des apprentissages, et amener les professeurs à réfléchir sur la pertinence et sur l’efficacité de leurs pratiques en matière d’évaluation formative.

L’AQPC reconnait, en 2014-2015, la contribution financière de Patrimoine canadien au développement technologique de la revue, par l’entremise du Fonds du Canada pour les périodiques, volet Innovation commerciale pour les périodiques imprimés.

Logo Gouvernement du Canada 

Panier

Votre panier est vide.