L'esprit et la lettre. Typologie des politiques institutionnelles liées à la langue

Numéro: 

4

Volume: 

20
Kingsbury, Fanny
Tremblay, Jean-Yves

À partir d’une recherche en cours, portant sur l’identification des déterminants de l’évaluation de la langue écrite dans les travaux et examens des étudiants, cet article met en relief les résultats d’une enquête exploratoire pouvant aider les collèges à situer leurs prescriptions en matière d’évaluation de la langue. L’analyse des principes et exigences des PIEA et Politique sur l’emploi et la valorisation de la langue française fournies par 43 cégeps publics francophones a permis aux auteurs d’établir une typologie de six approches, de la plus intégrée à la plus décentralisatrice. À la lumière de cette typologie, ils constatent notamment que l’évaluation de la compétence langagière passe généralement par la suppression de points lors d’erreurs, alors que d’autres formules pourraient être plus valorisantes. Ils observent également une disparité entre les approches, d’où une différence de pratiques d’un cégep à l’autre, à l’intérieur d’un même établissement, voire d’un même programme, nuisant ainsi à la cohérence du message envoyé aux étudiants. Ils soulignent enfin l’importance accordée par les professeurs à une langue écrite de qualité et mentionnent que les futurs résultats de leur recherche pourraient permettre l’identification des types d’approches institutionnelles qui entraînent les pratiques les plus positives en termes d’évaluation de la compétence langagière.

L’AQPC reconnait, en 2014-2015, la contribution financière de Patrimoine canadien au développement technologique de la revue, par l’entremise du Fonds du Canada pour les périodiques, volet Innovation commerciale pour les périodiques imprimés.

Logo Gouvernement du Canada 

Panier

Votre panier est vide.