Une expérience d'encadrement départemental en français

Numéro: 

3

Rubrique: 

Volume: 

24
Poulin, Marie-Pier
Roger, Jean-Paul
Roberge, Julie

Depuis l’automne 2008, le Département de français du Cégep André-Laurendeau a mis en place des « mesures d’encadrement et de suivi des étudiants » qui permettent par différents moyens aux étudiants inscrits aux trois premiers cours de français de réussir ces cours et l’épreuve uniforme de français. Cette entrevue avec un coordonnateur et une enseignante illustre comment ces mesures départementales se concrétisent dans cet établissement, notamment par l'ajout d'une heure d'encadrement en français, l'implantation d'un double seuil de réussite, le déplacement du cours de mise à niveau (MAN) après l'échec du volet langue d'un cours et l’utlisation de codes de correction communs. Les interviewés expliquent en quoi consistent ces mesures et mettent l'accent sur la question de l'heure d'encadrement, précisant son impact sur les étudiants. Avec une expérience de trois ans au cœur de ce projet de mesures d'encadrement et de suivi des étudiants, si les personnes rencontrées évoquent les failles à combler, elles insistent particulièrement sur les conséquences positives que ce projet a apportées, telles l'amélioration des étudiants, l'évolution de leur rapport à la langue et l'atteinte des objectifs des mesures d’encadrement départemental.

L’AQPC reconnait, en 2014-2015, la contribution financière de Patrimoine canadien au développement technologique de la revue, par l’entremise du Fonds du Canada pour les périodiques, volet Innovation commerciale pour les périodiques imprimés.

Logo Gouvernement du Canada 

Panier

Votre panier est vide.