Un diptyque pour allier formation générale et formation spécifique

Numéro: 

1

Rubrique: 

Volume: 

23
Duval, Anne-Marie
Pagé, Mélanie

Les auteures de cet article présentent d'abord les grandes lignes de leur projet terminal de session, le Projet municipal, inscrit dans le cours obligatoire de français axé sur la communication, puis partagent leur réflexion sur les moyens pédagogiques expérimentés. En plus d'atteindre un objectif d'intégration des formations générale et spécifique, le Projet municipal amène les élèves à réutiliser leurs habiletés, connaissances et stratégies de communication dans un contexte réaliste, chaque cours prenant forme d'une réunion structurée. Regroupés en équipes, les élèves élaborent un projet, lié à leur champ d'études, qui doit répondre aux besoins d'une ville fictive. Ils le présentent ensuite oralement lors d'un conseil de ville et soumettent un document complémentaire démontrant leur expertise (brochure, revue, résumé de conférence, dépliant informatif, etc.) et reposant sur les notions qu'ils ont vulgarisées en fonction du destinataire choisi, avec l'exploitation des procédés littéraires à une autre fin que celle utilisée dans les autres cours de français. Au terme du cours, les élèves peuvent mettre leurs connaissances au service d'une intention de communication de façon efficace et pertinente. Leur plus grande motivation, alliée à la richesse et à la profondeur des apprentissages, fait en sorte que le Projet municipal est une expérience plus que positive.

L’AQPC reconnait, en 2014-2015, la contribution financière de Patrimoine canadien au développement technologique de la revue, par l’entremise du Fonds du Canada pour les périodiques, volet Innovation commerciale pour les périodiques imprimés.

Logo Gouvernement du Canada 

Panier

Votre panier est vide.