Relire Perrenoud : Métier d’élève et sens du travail scolaire

Numéro: 

4

Volume: 

31
Morin, Christian

« Si je devais dresser la liste des dix mots que j’aime le moins, motivation y figurerait sans doute! » (Perrenoud, 2004, p. 161). Voilà qui n’est pas banal et ce qu’on peut lire dans cet ouvrage qui s’intéresse à différents aspects de l’école : Métier d’élève et sens du travail scolaire. Bien qu’on puisse y déceler une pointe d’ironie, c’est pour cette perspective originale, résolument sociologique, qu’il apparait pertinent d’aller relire Perrenoud pour un dossier sur la motivation, même si cet écrit date de plusieurs années. Pour Perrenoud, le seul point de vue psychologique ne permet pas d’aborder de manière utile la question de la motivation, compte tenu des rapports sociaux qui s’installent à l’école selon différentes dimensions, politiques et institutionnelles, jusqu’à celles des rapports de pouvoir quotidiens entre étudiants. Dans ce contexte social, la motivation relève en bonne partie de stratégies auxquelles chaque étudiant recourt pour atteindre son objectif, qui n’est pas nécessairement celui de ses professeurs ou de ses parents. Perrenoud met donc en quelque sorte de côté la notion de motivation pour lui préférer celle de sens du travail scolaire, d’où le titre du livre.

L’AQPC reconnait, en 2014-2015, la contribution financière de Patrimoine canadien au développement technologique de la revue, par l’entremise du Fonds du Canada pour les périodiques, volet Innovation commerciale pour les périodiques imprimés.

Logo Gouvernement du Canada 

Panier

Votre panier est vide.