L'éducation physique peut-elle contribuer au développement de stratégies d'apprentissage au collégial ?

Numéro: 

4

Volume: 

14
Lefebvre, Gérard
Houle Lefebvre, Jocelyne

Au collégial, peut-on limiter les avantages de l’activité physique au plaisir de bouger, à l’effet bienfaisant de l’exercice, au maintien et à l’amélioration de la santé avec, comme objectif ultime, le prolongement qualitatif et quantitatif de la vie? Tous ces avantages suffisent certes à accorder à l’activité physique une place privilégiée au sein de l’éducation collégiale, car celle-ci permet au jeune adulte de mieux gérer le stress, d’améliorer son endurance physique et de consolider sa confiance en soi. Toutefois, l’apprentissage de l’activité physique recèle également des occasions de développer, et ce, à un niveau très élevé, les dimensions cognitive, métacognitive, affective et de gestion inhérentes à l’apprentissage. Si la plupart des gens reconnaissent les nombreuses qualités physiques et affectives qu’un apprenant doit développer pour maîtriser une discipline sportive ou en danse, peu se doutent toutefois du rôle essentiel que les habiletés cognitives et métacognitives y jouent pour un apprentisssage optimal. Cet article donne un aperçu des habiletés cognitives, métacognitives, affectives et de gestion de l’apprentissage développées chez un élève dans l’expérimentation d’une activité sportive, des habiletés transférables à d’autres matières et dans le respect, donc, de la démarche de l’approche programme.

CDC

Le Centre de documentation collégiale

Le Centre de documentation collégiale (CDC) est l'unique bibliothèque spécialisée en éducation collégiale.

Consulter le site

L’AQPC reconnait, en 2014-2015, la contribution financière de Patrimoine canadien au développement technologique de la revue, par l’entremise du Fonds du Canada pour les périodiques, volet Innovation commerciale pour les périodiques imprimés.

Logo Gouvernement du Canada 

Panier

Votre panier est vide.