Application de notions éthiques aux révisions de notes

Numéro: 

3

Rubrique: 

Volume: 

17
Latulippe, Michel

Cet article s’inscrit dans le cadre de la préparation au prochain colloque de l’AQPC, dont le thème est Évaluer... pour mieux se rendre compte, en présentant un point de vue sur l’évaluation des apprentissages. En général, le début d’une nouvelle session coïncide avec un certain nombre de demandes de révisions de notes de la part d’élèves qui, à la suite d’une injustice ressentie ou tout simplement parce qu’ils jugent qu’ils n’ont rien à perdre, acheminent une telle demande aux départements concernés. Une fois que la copie est recorrigée, que les résultats de la session et ceux de l’examen final sont de nouveau additionnés, confirmant la note initiale, le comité de révision est souvent perplexe. Comment aborder le problème des élèves en situation d’échec ou celui, plus rare, de ceux qui ont une note de passage, convenable aux yeux de bien d’autres élèves de la classe, mais entraînant des conséquences désastreuses pour leur avenir professionnel ? Si les étapes de la première correction relèvent pratiquement d’une routine bien établie, avec des critères bien définis, le processus de révision de notes comporte des zones floues où les points de repère sont quasi inexistants. Afin de remédier à cette situation, je propose une démarche qui consiste à utiliser des critères éthiques lors de ce processus, ceux-ci permettant un meilleur jugement. Une question toutefois se pose. Comment les principes et les critères pédagogiques peuventils cohabiter, être cohérents, avec les principes et les critères éthiques ? En termes de réponses, je démontrerai comment les deux principes de la justice, soit le principe d’égalité et celui de différence (d’équité) s’appliquent à l’évaluation des apprentissages, tout en favorisant une meilleure gestion du processus de révision de notes. Enfin, j’expliquerai comment l’évaluation des apprentissages qui relève de la pédagogie est aussi liée à l’éthique.

L’AQPC reconnait, en 2014-2015, la contribution financière de Patrimoine canadien au développement technologique de la revue, par l’entremise du Fonds du Canada pour les périodiques, volet Innovation commerciale pour les périodiques imprimés.

Logo Gouvernement du Canada 

Panier

Votre panier est vide.