Des troubles invisibles, mais des difficultés bien réelles. Des adaptations technologiques pour aider les étudiants ayant un trouble d’apprentissage

Portrait de Nathalie Tremblay

Résumé: 

Depuis le début des années 1980, maints efforts sont fournis dans le milieu de l’enseignement postsecondaire pour l’inclusion des étudiants vivant avec un handicap. Les personnes ayant une déficience auditive, visuelle et motrice ont été les premières à bénéficier d’accommodements leur permettant de poursuivre leurs études sans discrimination ni privilège eu égard à leur condition. En effet, il ne faudrait pas voir les mesures d’accommodements comme des privilèges, puisque leur but est non pas de favoriser ces personnes, mais bien de corriger une situation préjudiciable, de la même façon qu’une paire de lunettes corrigera une myopie. Par la suite, les services adaptés ont été étendus aux étudiants vivant avec ce qu’il est commun d’appeler les troubles invisibles, à savoir le trouble déficitaire de l’attention, le trouble de santé mentale, le trouble du spectre de l’autisme et le trouble d’apprentissage (TA) sur lequel s’attardera particulièrement cet article. Plusieurs questions sont soulevées par les différents acteurs en présence en milieu postsecondaire quant à la pertinence des accommodements et à leur utilité, de même que sur des considérations d’équité qu’elles semblent impliquer. Est-ce que cela donne des résultats qui justifient les dépenses en temps et en argent encourues? Est-ce équitable envers les autres étudiants qui ne bénéficient pas d’une telle aide? Le présent texte, qui se veut une réponse à certaines de ces questions, traitera en particulier des accommodements relativement aux technologies adaptées qui peuvent être offerts aux étudiants ayant un TA.

Résumé: 

Article available in French only.

Le rôle des professeurs dans l’inclusion des étudiants en situation de handicap au collégial

Portrait de Nathalie Tremblay

Résumé: 

À l’heure actuelle, l’offre privilégiée pour les étudiants en situation de handicap dans les collèges repose essentiellement sur les accommodements octroyés en fonction d’un diagnostic médical ou professionnel. Pourtant, la pratique a démontré que les accommodements ne suffisent pas toujours. S’ils ne tiennent pas compte des caractéristiques spécifiques d’un étudiant, ils peuvent être mal adaptés au parcours scolaire individuel. En plus, s’ils ne peuvent être modulés au contexte particulier de la classe, ils deviennent lourds à gérer pour le professeur ou créent des iniquités entre les étudiants. Par ailleurs, certains collégiens en grande difficulté, qui n’ont jamais reçu le diagnostic leur permettant de se prévaloir de mesures adaptées, peinent à réaliser les apprentissages : ils arrivent tout juste à évoluer au fil de leur parcours en se tenant à la limite de la note de passage. D’autres étudiants refusent l’étiquette « handicap », préférant vivre des difficultés d’apprentissage plutôt que de recourir aux accommodements auxquels ils auraient droit. Dans cet article, les auteures défendent l’idée que les professeurs ont un rôle important à jouer dans la réussite de tous ces étudiants : celui-ci s’appuie essentiellement sur les principes de l’inclusion, il est de nature pédagogique et il s’inscrit dans une collaboration multidisciplinaire impliquant également les conseillers pédagogiques et les professionnels chargés d’intervenir et d’encadrer les étudiants en situation de handicap. L’inclusion est un concept polysémique qui renvoie à la fois au processus, aux actions entreprises pour activer ce processus, aux valeurs qui le sous-tendent et aux états que l’on cherche à atteindre.

Résumé: 

Article available in French only.

Un laboratoire d’idées. Des rêves, des prises de conscience et des moyens

Portrait de Nathalie Tremblay

Résumé: 

Que se passe-t-il quand l’on rassemble des visionnaires, des idéalistes, des utopistes et des créateurs pour réfléchir collectivement à ce qu’on pourrait faire autrement dans le réseau collégial ? Lors du dernier colloque de l’AQPC, en juin 2016, à Québec, l’équipe d’auteurs de ce texte a proposé un atelier (# 418) qui a rassemblé des professeurs, des conseillers pédagogiques et des directeurs adjoints qui se sont prêtés au jeu de repenser l’éducation et d’anticiper ce que pourrait être le collégial dans quelques années. La salle bondée de passionnés de pédagogie est alors devenue, le temps de le dire, un grand laboratoire d’idées ! Cet atelier hors de l’ordinaire invitait les participants à s’impliquer très activement lors d’une discussion qui avait pour but de critiquer les idées, de les mettre à l’épreuve, de les enrichir et de les faire évoluer pour sortir des sentiers battus. Pour laisser le plus de temps possible aux échanges, les animateurs ont préféré ne pas effectuer de retour en assemblée plénière et ont promis plutôt aux participants de synthétiser les idées qui avaient émergé, puis de les partager à l’ensemble du réseau collégial par l’entremise de la revue Pédagogie collégiale. Dans cet article, vous trouverez donc le fruit de la réflexion des participants à cet atelier.

Résumé: 

Article available in French only.

 

La supervision de stagiaires : comment mieux soutenir les professeurs-superviseurs ?

Portrait de Nathalie Tremblay

Résumé: 

La supervision de stagiaires occupe une place importante dans le travail des professeurs du secteur technique et présente des défis particuliers qui la distinguent de l’enseignement en classe ou en atelier. Cette activité est pourtant peu documentée, et une connaissance fine de cette facette du travail des professeurs semble manquer. C’est pourquoi l’auteur de ce texte a réalisé un projet de recherche qui visait à produire un portrait précis de la supervision de stagiaires au collégial. Les résultats témoignent d’une activité complexe présentant plusieurs caractéristiques lui étant propres, qui débordent du cadre de la relation pédagogique et qui placent les superviseurs au cœur de préoccupations parfois contradictoires. Considérant cet état des faits, la supervision de stagiaires gagnerait à être mieux appuyée. Le chercheur a donc identifié plusieurs pistes d’intervention visant à soutenir les professeurs du collégial dans cette activité et les présente dans cet article.

Résumé: 

Article available in French only.

Inverser sa classe de manière profitable

Portrait de Nathalie Tremblay

Résumé: 

Certains ne jurent que par la classe inversée tant les retombées de cette stratégie sont positives dans leurs cours. D’autres qui tentent l’expérience désenchantent rapidement malgré un investissement de temps important. Comment expliquer cet écart ? Bien que le succès de cette façon de faire repose sur une multitude de facteurs qui peuvent parfois échapper au professeur, il existe néanmoins quelques points que l’on peut considérer afin d’optimiser le recours à cette stratégie pédagogique. Sans représenter un recueil de recettes magiques, le présent article propose quelques balises pour inverser sa classe de manière profitable, afin que le professeur soit disponible pour ses étudiants au moment où ils en ont probablement le plus besoin : lors du transfert de leurs apprentissages. Ces quelques astuces s’appuient sur certains principes pédagogiques reconnus, mais également sur les cinq années d’expérience de l’auteur avec la classe inversée dans le contexte de cours de biologie.

Résumé: 

Article available in French only.

Le développement du jugement en situation authentique. L’apprentissage expérientiel dans un contexte de simulation pour une pratique professionnelle sécuritaire

Portrait de Nathalie Tremblay

Résumé: 

Comment favoriser le développement du jugement chez les étudiants ? Dans un contexte de formation technique, comment amener ceux-ci à faire preuve d’un jugement optimal pour une pratique professionnelle sécuritaire ? Comment favoriser un apprentissage expérientiel qui soutient le développement d’un savoir-agir complexe ? Par quelle méthode pédagogique peut-on permettre aux étudiants d’établir des liens directs entre l’action et la réflexion professionnelle ? C’est ce à quoi l’équipe de chercheurs a tenté de répondre par une recherche-expérimentation, projet issu d’un partenariat entre des ressources de la santé et de l’éducation de la région de Montréal. Dans cet article, les auteurs présentent les résultats les plus intéressants de cette étude qui misait sur l’apport de la simulation clinique hautefidélité (SCHF) comme support technologique à l’apprentissage expérientiel dans des programmes de Soins infirmiers. Bien que la recherche ait été menée dans le domaine de la santé, plusieurs des résultats obtenus pourraient également guider les pratiques pédagogiques dans la plupart des programmes techniques où les étudiants doivent développer leur jugement.

Résumé: 

Article available in French only.

Enseigner à écrire : une responsabilité partagée entre les professeurs de toutes les disciplines

Portrait de Nathalie Tremblay

Résumé: 

S’il ne vient à l’esprit de personne de remettre en question l’enseignement de savoirs disciplinaires dans les cours au collégial – ce serait un non-sens –, la situation appert plus trouble concernant les savoirs langagiers. C’est souvent lors des évaluations que le professeur, toutes disciplines confondues, se trouve confronté aux divers niveaux de compétence scripturale de ses étudiants. Se pose alors la question délicate de l’évaluation de cette compétence, par ailleurs trop souvent réduite à la seule dimension de la maitrise de l’orthographe. Or, le professeur se doit d’agir en amont de l’évaluation, car les lacunes à l’écrit des étudiants ne plombent pas seulement leurs résultats, elles sont autant d’obstacles à leurs apprentissages disciplinaires et nuisent au développement d’autres compétences. Il est alors essentiel de comprendre l’interrelation entre la pensée et le moyen d’expression, entre les idées et le texte. En soutenant le développement des savoirs langagiers de ses étudiants, le professeur favorise aussi le développement de leur pensée et l’appropriation d’une culture de l’écrit propre à une discipline en contexte d’études postsecondaires. Mais, comment le faire sans alourdir la tâche du professeur ? Il existe des moyens relativement simples à mettre en place que l’auteure de ce texte présente en mettant en perspective les pratiques langagières écrites qui structurent les disciplines de manière à identifier les savoirs sur lesquels intervenir explicitement comme spécialistes disciplinaires.

Résumé: 

Article available in French only.

Pages

L’AQPC reconnait, en 2014-2015, la contribution financière de Patrimoine canadien au développement technologique de la revue, par l’entremise du Fonds du Canada pour les périodiques, volet Innovation commerciale pour les périodiques imprimés.

Logo Gouvernement du Canada 

Panier

Votre panier est vide.