Une mise en oeuvre au cégep de la méthode d'apprentissage par les pairs de Harvard

Portrait de Chris Hudon

Résumé: 

Riche et bien documenté, cet article porte sur la méthode de l’apprentissage par les pairs (AplP) expérimentée à Harvard et appliquée au cégep. Après un bref historique décrivant le développement de cette méthode par Mazur, il décrit celle-ci largement, figures à l’appui, que ce soit la version avec cartons ou celle avec les télécommandes. Puis, il décrit la description de l’étude, le schéma expérimental et les instruments, à savoir la résolution de problèmes traditionnels (l’examen), l’apprentissage conceptuel (le Force Concept Inventory ou FCI) et la confiance-concept. En termes de résultats, l’auteur démontre l’applicabilité de cette méthode au cégep et donne moult exemples d’accueil favorable, tant de la part du personnel administratif de l’établissement et des collègues que des étudiants. Par la suite, il établit un parallèle entre l’AplP et l’enseignement traditionnel, dégageant les différences d’apprentissage, et entre la méthode version télécommandes et celle avec cartons ainsi que leurs avantages respectifs et, pour conclure, signale que l’AplP est assez simple pour permettre un changement systémique en relativement peu de temps, rappelant au passage que la technologie doit être vue comme étant distincte de la pédagogie.

Résumé: 

This well-documented article contains a wealth of information on the Peer Instruction learning method experimented at Harvard and applied to CEGEPs. After a brief historical overview of its development by Mazur, the author goes on to describe this method at length, supported by statistics relating to PI versions using flash cards and clickers. Then he provides a description of the study, its experimental design and instruments used, that is, traditional problem solving (exam), conceptual learning (the Force Concept Inventory or FCI) and the trust concept. As for results, the author demonstrates the applicability of this method in CEGEPs and provides a number of examples that indicate a favourable reception by the institution’s administrative personnel, colleagues and students alike. The author then establishes a parallel between PI and traditional teaching – underlining the learning differences – and between the versions using clickers or flash cards, as well as their respective advantages. He concludes by suggesting that Pl is simple enough to allow for a systematic change over a relatively short period of time, reminding us that technology should be kept distinct from pedagogy.

Le forum de discussion : réflexions sur son potentiel collaboratif en enseignement supérieur

Portrait de Chris Hudon

Résumé: 

Dans cet article, l’auteure partage ses pratiques en lien avec l’utilisation d’un forum de discussion, où l’enseignant doit jouer le rôle de guide plutôt que celui d’un expert. D’emblée, elle met en lumière le potentiel collaboratif de cet outil technologique et répertorie les différents types de forums : les forums généraux pour canaliser les échanges tels ceux consacrés aux questions relatives au cours (déroulement, travaux, lectures), les forums techniques pour résoudre les difficultés et les forums sociaux, sans lien avec les activités d’apprentissage ; les forums d’apprentissage orientés vers une tâche ou une activité tels les forums de débat, d’étude de cas et de résolutions de problèmes complexes ainsi que le forum de discussion soutenant la réalisation d’un projet d’équipe, le forum de rétroaction entre les pairs et le répertoire de ressources. Enfin, l’auteure souligne les exigences reliées à l’utilisation du forum de discussion mais insiste sur ses avantages : démocratisation des échanges, richesse de la production du groupe, qualité de la réflexion ainsi que le développement d’une meilleure compréhension des enjeux de la communication électronique.

Résumé: 

In this article, the author shares her practices as regards using the discussion forum, where the teacher plays the predominant role of guide rather than that of expert. From the outset, she sheds light on the collaborative potential of this technological tool and lists the various types of forums: general forums designed to channel exchanges such as those dealing with questions on the course (unfolding, assignments, reading material), technical forums for resolving difficulties and social forums with no link to learning activities; learning forums oriented toward a task or an activity such as forums dealing with debate, case studies and complex problem resolutions, as well as discussion forums supporting the realization of a team project, feedback forums between the peers and the repertory of resources. In ending, the author emphasizes the requirements linked to using the discussion forum and insists on its advantages: the democratisation of exchanges, the richness of group production, the quality of reflections as well as the development of a better understanding of what’s at stake in electronic communications.

Facteur ayant influencé le développement de l'entraide dans les groupes de soutien à l'intégration

Portrait de Chris Hudon

Résumé: 

Dans l’optique de l’intégration et de la réussite des garçons au cégep, cet article porte sur l’analyse des facteurs ayant influencé le developpement de l’entraide dans les groupes de soutien. L’auteur donne d’abord un aperçu de l’intégration et de ses dimensions scolaire, sociale, institutionnelle et vocationnelle. Puis, il détermine les interventions visant à faciliter l’intégration aux études supérieures, l’un des éléments les plus importants pour l’apprenant en termes d’apprentissage étant la qualité des relations avec ses pairs et son enseignant, d’où l’importance du groupe de soutien social. Une fois la revue des recherches sur des groupes de soutien avec des étudiants aux études supérieures complétée, l’auteur présente son étude : objet de l’étude, le groupe de soutien expérimenté et son contexte, la population rejointe par les groupes de soutien, les objectifs du groupe de soutien expérimenté, les modalités et le contenu des rencontres ainsi que la méthodologie pour l’évaluation de l’intervention (échantillon étudié, outils de mesure, analyse des données et limites de l’analyse). Au chapitre des résultats et de la discussion, l’auteur se penche sur l’évolution des groupes ainsi que les facteurs qui l’influencent et il se prononce sur le bien-fondé et l’efficacité des groupes de soutien pour les collégiens.

Résumé: 

In regard to the integration and success of boys in CEGEP, this article analyzes the factors that have influenced the development of mutual aid in support groups. The author begins by presenting an overview of integration and its academic, social, institutional and vocational dimensions. He then determines which interventions facilitate integration into higher education, one of the most important learning aspects for the learner being the quality of relationships with his peers and teacher, from whence the importance of the social support group. After reviewing the research on support groups for students in higher education, the author presents his research: object of the study, the support group on which the experiment was conducted and its context, the population reached by support groups, the objectives of the support group under experimentation, the modalities and content of meetings, as well as the methodology for evaluating the intervention (sample studied, measurement tools, data analysis and limitations of the analysis). As regards results and discussion, the author examines the groups’ evolution as well as the factors influencing them and reaffirms the validity and efficiency of support groups for CEGEP students.

Optimiser l'apprentissage du travail d'équipe

Portrait de Chris Hudon

Résumé: 

Dans une perspective socioconstructiviste de l’apprentissage, les auteures de cet article traitent de la question du travail d’équipe comme outil pédagogique. Pour ce faire, elles distinguent l’approche coopérative de l’approche collaborative et en dégagent les avantages et les limites. Avec l’approche coopérative, chaque étudiant de l’équipe est responsable de devenir « l’expert » d’un aspect de la tâche, puis les membres rassemblent leur résultat respectif. L’approche collaborative, elle, exige un travail d’équipe étroit de la part de tous les membres du groupe, où chacun a un rôle complémentaire et tous ont un objectif commun. Les auteures proposent une approche plurielle qui alterne ces deux approches : négociation et médiation des étudiants en regard du travail à effectuer et des méthodes à utiliser ; réalisation du travail en coopération et retour sur le travail produit par chacun des membres de l’équipe. En termes d’appréciation, le retour réflexif se met en place autour des apprentissages (individuels et collectifs) et de la méthodologie employée ; il se réalise sur les plans individuel, en équipe et en groupe-classe. Ainsi, la combinaison de plusieurs expériences de travail en équipe, ainsi que les retours réflexifs sur ces expériences, permettront aux étudiants de développer des compétences méthodologiques.

Résumé: 

From a socioconstructive perspective of learning, the authors of this article examine the question of teamwork as a pedagogical tool. To do this, they distinguish between the cooperative approach and the collaborative approach and specify the advantages and limitations of each. With the cooperative approach, each student in the team is responsible for becoming an ‘‘expert’’ on one aspect of the task, following which the team members assemble their respective results. The collaborative approach requires a close collaboration from all team members, where each one plays a complementary role and everyone has one common objective. The authors propose a plural approach that alternates between these two approaches: negotiation and mediation with students as regards work to be completed and methods used; realization of the work using cooperation and a review of the completed work by each team member. In terms of evaluation, the reflection focuses on the learning (individual and collective) and the methodology used; it is carried out on an individual level, in teams and in the class-group. In doing so, the combination of several teamwork experiences added to the reflective reviews of these experiences allow students to develop methodological competencies.

Pages

L’AQPC reconnait, en 2014-2015, la contribution financière de Patrimoine canadien au développement technologique de la revue, par l’entremise du Fonds du Canada pour les périodiques, volet Innovation commerciale pour les périodiques imprimés.

Logo Gouvernement du Canada 

Panier

Votre panier est vide.