Mentorship: Assisting Educational Advisors with their Professional Development

Jade Pilon's picture

Résumé: 

Les conseillers pédagogiques sont au cœur des changements curriculaires et pédagogiques qui surviennent dans leur collège ; ils sont à la fois acteurs et témoins du développement de la pédagogie collégiale. De nos jours, que ce soit en raison d’une transformation, d’une augmentation ou d’une complexification des tâches, les défis auxquels ces professionnels sont confrontés ne manquent pas. Or, certains peuvent se sentir débordés par cette réalité. Imaginons deux conseillers pédagogiques travaillant au sein de collèges différents : les besoins du premier et l’expérience du second pourraient les amener à collaborer et à apprendre de cette coopération. Mais, dans ces conditions, eu égard à cet éloignement, comment la personne débutante pourrait-elle se former et comment celui qui a acquis de l’expérience pourrait-il partager avec elle son savoir pratique ? Cet article présente une forme de tutorat singulière mise en place grâce au programme PERFORMA. Inspiré en partie d’une expérience qu’ont vécue les auteurs de ce texte, ce modèle permettra à une personne tutorée d’approfondir ses interrogations, de trouver des réponses à ses questions, de cibler des moyens et de développer sa pratique professionnelle. Il permettra également à un tuteur de faire part de son expérience à ses collègues et assurera même la consolidation ou le renouvèlement des savoirs qu’a ce dernier.

Abstract: 

Educational advisors are at the heart of the curricular and pedagogical changes that occur in their respective colleges; they both influence and witness related developments. Today, whether because of a transformation, an increase, or a complexification of duties, the challenges they face are increasingly numerous. Some may feel overwhelmed by the situation. Take two such professionals from two different colleges, one just starting out, the other a knowledgeable past master. While the needs of the former and the experience of the latter could help them collaborate and mutually benefit from such a relationship, given that they are separated by distance, how will the novice learn, and how can the veteran share his expertise? This article explores a singular approach established under the PERFORMA program. Inspired in part by the authors’ own experience, this model enables mentees to explore issues in a more in-depth manner, find answers to their questions, identify methods, and enhance their practices. It will also help mentors share their proficiency with colleagues and bolster or renew their own knowledge.

Article available in French only.

The Hidden Face of Learning Disabilities

Jade Pilon's picture

Résumé: 

Nous savons que de plus en plus d’étudiants arrivent au collège avec un diagnostic de trouble d’apprentissage : dyslexie, dysorthographie, dysgraphie, dyscalculie, trouble déficitaire de l’attention avec ou sans hyperactivité, etc. Certains d’entre eux, grâce à un diagnostic établi, reçoivent des services adaptés efficaces les aidant grandement à apprendre, à cheminer avec succès dans leur formation et à obtenir un diplôme. Mais qu’en est-il des autres ? Est-ce que plusieurs collégiens vivraient avec l’un de ces troubles sans le savoir ? Qu’en est-il alors des difficultés d’apprentissage persistantes, de la perte d’intérêt pour les cours et pour l’école en général ou des conséquences psychologiques importantes pour les étudiants concernés par de tels troubles non identifiés ? Il s’agit là d’un réel obstacle à la réussite des étudiants touchés, qui s’acharnent alors sur une difficulté pour laquelle des services reconnus comme efficaces sont pourtant disponibles, mais sans y avoir droit. Combien de nos étudiants seraient donc aux prises avec un trouble d’apprentissage sans diagnostic ou, même, sans en être conscients ? S’ils sont nombreux, il devient d’autant plus urgent d’en prendre acte et d’intervenir afin de les soutenir autrement dans leurs apprentissages pour ainsi favoriser leur réussite. Cet article présente les résultats d’une recherche qui s’est attardée à la prévalence potentielle de certains troubles d’apprentissage et à leur concomitance chez des étudiants déjà considérés comme ayant des difficultés en français.

Abstract: 

We know that an increasing number of students are arriving at college with a diagnosed learning disability: dyslexia, dysorthography, dysgraphia, dyscalculia, attention-deficit disorder (with or without hyperactivity), and so on. Some, because of that diagnosis, receive suitable, effective services that are instrumental in helping them learn, pass their courses, and graduate. Others, however, may be living with such persistent disorders without knowing it. These students, whose difficulties have not been identified, often lose interest in their studies and college in general, as well as suffering significant psychological repercussions. Not having the right to access services of recognized value, they are truly “up against it”. How many of our students are grappling with a learning disorder that has not been diagnosed or of which they are even unaware? If the number is high, it is even more urgent to take action and find other ways to help them succeed. This article presents the findings of a study that examined the potential prevalence of certain learning disabilities and their association with students already deemed as struggling in French.

Article available in French only.

Adapting Instruction for Contributing Disciplines to Specific Program Needs: Toward Knowledge Transfer and Equity in Assessment

Jade Pilon's picture

Résumé: 

Évaluer les compétences que développent les étudiants est un défi. Dans les cours ressortissant aux disciplines contributives, cette tâche est même des plus complexes, car elle exige du professeur qu’il connaisse les rôles et les situations professionnelles qui sont liés à chacun des programmes techniques dans lesquels il enseigne. Soucieux de cette réalité et motivés par leur expérience pédagogique, les auteurs de ce texte voulaient favoriser l’équité dans le cadre des évaluations, soutenir le transfert d’expertise et faciliter ainsi l’intégration de nouveaux collègues au sein de leur équipe, celle du Département de psychologie. Ils ont donc développé un projet d’innovation pédagogique porteur de quelques solutions qui a permis aux professeurs du Département de répondre plus adéquatement aux besoins propres aux programmes. Ce projet pourra aussi inspirer des collègues d’autres départements ou d’autres établissements, car ces personnes sont souvent confrontées aux mêmes défis, qu’elles enseignent une discipline spécifique ou bien contributive. Certains des éléments présentés dans ce texte profiteront peut-être même au personnel enseignant les disciplines constituant la formation générale.

Abstract: 

Evaluating student competencies is a challenge. In courses that involve contributing disciplines, this task is actually one of the most complex, as instructors must be familiar with the occupational roles and situations related to each technical program they teach. Aware of this fact, and motivated by their own professional experience, the authors of this article wanted to promote equity in evaluation, support the transfer of knowledge, and facilitate the integration of new colleagues into their team (the Psychology department). Accordingly, they launched a project that established some innovative solutions and helped Department faculty to better meet the specific needs of different programs. This project may also inspire academic staff from other departments and institutions, as they, too, often face the same challenges, whether they teach in specialized or contributing disciplines. Some aspects of the article may even help instructors in the general-education sector.

Multi-Type Correction: Using Different Kinds of Feedback to Help Our Students (and Simplify Our Lives!)

Jade Pilon's picture

Résumé: 

La tâche de correction, notamment dans des matières exigeant de longues rédactions, est harassante. Les professeurs font de leur mieux pour commenter les erreurs des étudiants, pour qu’ils arrivent à s’améliorer. Que se passe-t-il lorsque ces derniers reçoivent leur copie annotée ? Certains la lisent avec attention et viennent poser des questions – ce sont généralement les meilleurs étudiants. Mais la majeure partie d’entre eux regardent les commentaires sans leur donner l’attention qui serait nécessaire pour en faire un exercice réellement formatif, et repoussent la copie. Pour tenter de pallier ce problème, certains pédagogues essaient diverses techniques : correction audio, banques de commentaires, grilles de correction descriptives, correction « filmée », etc. Toutes ces méthodes comportent des avantages et… des désavantages. Mais, que se passerait-il si l’on tentait de combiner, sur une même copie, le plus de types de rétroactions possible ? Une chercheuse a conduit une recherche exploratoire de type développement centrée sur une nouvelle méthode combinant toutes ces sortes de rétroactions. Cette correction, que l’auteure de ce texte a nommée multitype, semble potentiellement avantageuse pour les étudiants, mais aussi pour le professeur.

Abstract: 

Correcting students’ papers, especially long ones, is exhausting. Teachers do their best to explain the mistakes made in order to help students improve. And what happens when the latter get back their annotated assignments? Some—generally the best—review them attentively and ask questions. Most, however, do not read the comments carefully enough to make the exercise truly formative, and simply put them aside. With a view to mitigating this situation, some educators have attempted a number of different techniques, including audio and video feedback, comment banks, and descriptive scoring rubrics. While all these methods have their own advantages and disadvantages, what would happen if as many types of feedback as possible could be combined? One researcher conducted an exploratory, developmental-type study on a new approach amalgamating all these kinds of correction. The method, which she calls “multi-type feedback”, may be advantageous, not only for students, but also for instructors.

Article available in French only.

L’erreur, un outil pour enseigner, by Jean-Pierre Astolfi

Jade Pilon's picture

Résumé: 

En 2015 parait une 12e édition du livre L’erreur, un outil pour enseigner d’Astolfi, un ouvrage publié pour la première fois en 1997. Le petit volume de 117 pages, résumé et commenté dans cet article, présente des références essentielles pour le professeur qui s’intéresse aux propriétés didactiques de l’erreur et à son statut dans l’apprentissage. Tout professeur ne rêve-t-il pas que ce qu’apprennent les étudiants soit le miroir de ce qu’il leur a enseigné ? En réalité, les écueils à l’apprentissage que sèment les erreurs sur son parcours et sur celui des étudiants ne minimisent en aucune façon cette aspiration, cette quête du « sans-faute ». L’auteur de l’ouvrage convie ses lecteurs à renouveler notre perception de ce que peut être apprendre. Or, voilà qui incite les professeurs à changer de perspective et les confronte à une nouvelle difficulté : comprendre les erreurs que commettent leurs étudiants.

Abstract: 

2015 witnessed the appearance of the 12th edition of Jean-Pierre Astolfi’s L’erreur, un outil pour enseigner, a work first published in 1997. This small 117-page tome, summarized and discussed in this article, lists references that are vital for teachers interested in the didactic properties of mistakes and how the latter are related to learning. Don’t we all hope that what students learn will mirror what we have taught? The pitfalls that litter the path to learning in no way minimize this aspiration, this search for “perfection”. Astolfi urges his readers to renew their perception of what can be learned, encouraging teachers to change their existing perspective and confront it with a new difficulty: understanding their students’ mistakes.

 

Article available in French only.

The Hidden Origins of Knowledge: Questioning Our Beliefs and Knowledge so as to Provide a More “Genuine” Education

Jade Pilon's picture

Résumé: 

Quelle vision du monde les programmes d’études du niveau collégial, maintenant conçus selon l’approche par compétences, reflètent-ils ? En quoi les valeurs des professeurs ont-elles une incidence sur les choix didactiques et pédagogiques qui leur reviennent ? La connaissance qu’ils ont de leurs rapports aux savoirs n’est-elle pas garante d’un enseignement cohérent ? D’aucuns affirment qu’une prise de conscience peut éviter la transmission inconsciente d’une vision du savoir qui, si elle n’est pas explicitée, a nécessairement des conséquences importantes sur les apprentissages que feront les étudiants. Réfléchir sur ses rapports aux savoirs peut permettre à toute personne qui enseigne d’offrir un enseignement cohérent et éthique, inspirant pour l’étudiant. Dans cet article, l’auteure propose des questions afin de soutenir la pratique réflexive des professeurs du collégial qui veulent se pencher sur leurs rapports aux savoirs disciplinaires, professionnels, didactiques et pédagogiques eu égard à leurs propres champs d’expertise. Son objectif est de donner aux lecteurs l’occasion d’envisager l’enseignement comme un geste d’ouverture à une construction évolutive de la réalité dans un monde en perpétuel changement, et non pas comme un acte visant une transmission de la vérité.

Abstract: 

What view of the world is reflected by college curricula, which are currently developed in accordance with the competency approach? How do faculty members’ values affect the didactic and pedagogical choices they make? Does their grasp of their relationship with knowledge not guarantee a consistent approach to instruction? According to some, awareness can prevent the unconscious transmission of a vision of knowledge that, if not made explicit, will inevitably have considerable repercussions on student learning. Reflecting on their relationships with knowledge can help all educators provide ethical, authentic, and inspiring instruction. In this article, the author proposes various questions of potential assistance to college teachers wishing to reflect on their relationships with subject-based, didactical, and pedagogical knowledge as regards their individual fields of expertise. Her goal is to give readers an opportunity to view teaching as being open to a flexible approach to constructing reality in a world in constant flux, not as an action aimed at transmitting a given truth.

Our Relationship with Knowledge: Its Role in Education

Jade Pilon's picture

Résumé: 

Les rapports aux savoirs sont au cœur de la profession enseignante. Cette affirmation peut sembler excessive, mais, tant dans le monde anglo-saxon que francophone, ces rapports sont de plus en plus associés aux stratégies d’enseignement, modalités d’évaluation, types d’apprentissage, contrats didactiques, « métier d’élève », démarches d’apprentissage, persévérance et réussite scolaires, etc. Afin d’y voir plus clair, cet article propose d’explorer plus avant le concept de rapports aux savoirs afin d’en dégager des repères utiles eu égard à la posture enseignante et à l’intervention éducative. L’auteur précise d’abord que les rapports aux savoirs se situent dans l’axe de l’épistémologie en éducation. Après avoir exposé une typologie des différents rapports aux savoirs, il présente un tableau récapitulatif qui tente d’établir des liens entre quelques postures épistémologiques et diverses dynamiques d’enseignement-apprentissage qui pourraient leur être associées.

Abstract: 

Relationships with knowledge lie at the heart of the teaching profession. Although this statement may seem excessive, in both the English-  and French-speaking world such relationships are increasingly associated with teaching strategies, assessment methods, types of learning, didactic contracts, students’ role, learning approaches, persistence to graduation, academic success, and so on. To enlighten readers on this subject, this article delves deeper into the concept of relationships with knowledge in order to identify useful benchmarks with respect to the teaching stance and education response. First, the author stipulates that relationships with knowledge form part of epistemology in education. After classifying the different relationships with knowledge, he presents a summary table that attempts to establish connections between various epistemological stances and the related teaching-learning dynamics.

Why Rack Your Brains With Epistemology? The Advantages of Epistemological Reflection for Education

Jade Pilon's picture

Résumé: 

L’épistémologie se trouve partout où il y a matière à réflexion. On y recourt pour observer un phénomène, critiquer une idée, résumer un texte, sélectionner des références, structurer de l’information, choisir une méthodologie, analyser des données à l’aide d’un cadre théorique, prouver une hypothèse, étudier en économie, travailler en physiothérapie, etc. Se livrer à des considérations épistémologiques implique, ainsi, qu’on sonde ses propres rapports aux savoirs savants ou scientifiques, mais aussi ses propres rapports aux processus d’acquisition des connaissances et de développement des compétences, et donc à l’apprentissage. Par une telle exploration critique, on s’engage à ne pas adhérer systématiquement et docilement aux savoirs scientifiques et disciplinaires ; on considère plutôt la logique de production de ces savoirs en s’avisant des retombées éthiques et pratiques de cette dernière. La réflexion épistémologique suppose habituellement qu’on distingue plusieurs écoles de pensée et qu’on reconnaisse leurs divergences. De fait, elle permet à l’expert disciplinaire de se situer au regard de ces courants. L’auteure présente dans cet article quelques éléments qui permettront à chacun de cerner sa posture épistémologique sous un angle disciplinaire, puis pédagogique. Parallèlement à cela, elle fait ressortir les retombées qu’une réflexion d’ordre épistémologique peut avoir sur la pratique enseignante.

Abstract: 

Epistemology is involved wherever there are grounds for reflection—i.e., when observing a phenomenon, criticizing an idea, summarizing a text, selecting references, structuring information, choosing a method, analyzing data by means of a conceptual framework, proving an hypothesis, studying economics, working in physiotherapy, and so on. Indulging in epistemological considerations thus means exploring our own relationship, not only with academic or scientific knowledge, but also with the knowledge-acquisition and skills-development processes, and therefore with learning. By means of this type of critical exploration, we undertake not to systematically and meekly subscribe to scientific and subject-specific knowledge, opting instead to consider the logic of how this knowledge is produced while keeping in mind the ethical and practical issues concerned.  Epistemological reflection usually involves distinguishing between several schools of thought and recognizing their differences; it actually allows experts in a given discipline to determine where they stand vis-à-vis these trends. In this article, the author discusses elements that can help us identify our epistemological stance from a disciplinary and pedagogical angle; at the same time, she highlights the impact epistemological reflection can have on teaching.

 

We suggest to read the editorial first.

The Conseil supérieur de l’éducation: Enlightening Us on Public Educational Policy for 50 Years

Jade Pilon's picture

Résumé: 

À l’occasion du 50e anniversaire du Conseil supérieur de l’éducation (CSE), M. Claude Lessard a souhaité, à titre de président du Conseil, livrer aux lecteurs de Pédagogie collégiale un bilan des réalisations de cette institution et en présenter, de façon plus concrète, le fonctionnement. À partir des questions qui lui sont les plus fréquemment posées, il propose une incursion au cœur du Conseil, un organisme dont la raison d’être est de conseiller le ministre en saisissant les enjeux qui se profilent pour l’avenir de l’éducation au Québec, y compris pour l’enseignement collégial. L’expertise du Conseil se construit à partir des savoirs de professeurs, professionnels et gestionnaires, qui ont envie de réfléchir à des questions complexes et stratégiques. M. Lessard nous invite à lire les avis du CSE, à participer à ses consultations et, qui sait, peut-être même à siéger à l’une de ses instances !

Abstract: 

On the 50th anniversary of the creation of the Conseil supérieur de l’éducation (CSE), Claude Lessard, as chairman, wished to give readers of Pédagogie collégiale a list of the Conseil’s accomplishments, and, more specifically, discuss how the Conseil operates. Using the questions he is asked most frequently as a guide, he takes us on a journey to the heart of this institution, whose raison d’être is to advise the Minister of Education by identifying the issues that will likely determine the future of education (including college education) in Québec. The Conseil’s expertise is founded on the knowledge of instructors, administrators, and other professionals who are eager to deliberate on complex, strategic matters. Mr. Lessard invites us to read the CSE’s briefs, take part in its consultations, and, who knows, perhaps sit on one of its commissions or committees! 

 

Article available in French only.

101 moyens de motiver: An Introduction to Teaching Practices that Promote Success

Jade Pilon's picture

Résumé: 

Selon plusieurs études, le début de la scolarité collégiale représente un moment déterminant, où les échecs aux cours de la formation générale peuvent entrainer soit des abandons hâtifs, soit l’allongement des études. La réussite aux premiers cours de français et de philosophie est, de fait, un bon indicateur de la persévérance aux études et de l’obtention du diplôme. C’est dans cette perspective que la recherche présentée dans cet article a visé l’atteinte de trois objectifs liés au premier cours de français, langue d’enseignement et littérature (601-101-MQ) (toutefois, le premier de ces objectifs peut s’appliquer à tous les cours de première session ou à tous les cours de français) : d’abord, décrire des pratiques d’enseignement et d’évaluation qui ont des retombées positives sur la motivation des collégiens et sur l’utilisation qu’ils font des stratégies d’apprentissage ; ensuite, concevoir un site web pour présenter ces pratiques ainsi que des ressources utiles à l’ensemble des professeurs de français et littérature ; finalement, élaborer des plans de formation qui permettent aux collèges et à l’UQAM de répondre aux besoins des futurs ou actuels professeurs en favorisant le développement de pratiques qui ont un effet positif sur les étudiants.

Abstract: 

According to a number of studies, the initial college experience constitutes a defining moment: When students fail general courses, they may drop out early or prolong their period of study. On the other hand, passing the first-year French and philosophy courses is a good indicator of persistence to graduation. Taking the foregoing statement as its starting point, this article examines research aimed at attaining three objectives involving the first-year course on French writing and literature (601-101-MQ) (the first of these objectives may apply to any first-term course and even to all French courses). These objectives are as follows: first, describe teaching and assessment practices that have a positive impact on students’ motivation and use of learning strategies; second, design a Website on which to post these practices, as well as useful resources for all teachers of French and literature; and third, develop education plans that allow the colleges and UQAM to meet the needs of existing and future teachers by promoting the development of practices that have a positive effect on students.

Article available in French only.

Pages

Shopping cart

Your shopping cart is empty.